Périple au royaume Siam

Arrivée à Bangkok

Jeudi 04/04

Nous arrivons à Bangkok après 12 h de vol sans encombres mais assez épuisantes. Notre transit à mi parcours à l’aéroport ultra aseptisé de Dubai, a été une pause bénéfique mais qui ne nous a pas vraiment coupés de la culture occidentale. Le duty free géant ne semble pas connaître de répit même à 2 h du matin. Bijoux, articles de luxe et pacotilles s enchaînent entre les différentes zones de notre terminal. Nous commençons à ressentir la fatigue et avons hâte d arriver à destination.C est avec soulagement que nous nous installons dans notre Boeing 777 direction Bangkok. Je suis tellement épuisée que je me suis endormie sitôt assise et que je ne me suis pas rendue compte qu on décollait.

Nous atterrissons à l heure - voire avec 1/4 h d avance - à Bangkok, courbaturés et l’esprit embrumé par les quelques heures de sommeil en pointillés sur notre fauteuil inconfortable.On se rend passablement compte qu on est arrivés à destination, d une part par de discrètes effluves d épices, mais aussi par l’l attroupement bruyant et omniprésent de chinois agités aux tenues vestimentaires chamarrées. 

À l extérieur la température est de 38° mais on ne s en rend pas vraiment compte, entre l air conditionné de l aéroport et  celui du taxi. En route vers l hôtel, on lutte non sans mal, pour ne pas nous endormir. Au bout d1h de transfert nous gagnons enfin nos chambres et tombons comme des enclumes dans nos lits.

2h après on est sur pieds, un peu plus frais et reposés. Nous découvrons les quartiers environnants de la vieille ville, ses bars avenants aux cocktails gourmands, les marchands ambulants de fruits exotiques frais et bien mûrs, les zones piétonnes foisonnant d échoppes en tous genres, de musiques et de foot street. Ça y est : dans ce décorum, on réalise qu on est bien arrivés. On décide de se poser dans un sympathique bar très zen aux tables basses et canapés larges et avenants pour siroter un cocktail de fruits mixés dans de la glace  et là, on savoure notre bonheur.

Vendredi 05.04

C est un comble : après avoir stressé Zaza toute la veille au soir pour lui interdire de faire la grasse mat, on loupe notre RDV pour le petit dej de 7h30 et c’est elle qui vient nous réveiller en frappant à la porte...  On a dormi quasiment 12h. Zaza est furax et à juste titre ...

Après un petit dej copieux en terrasse, le long du Chao Praya, nous voici partis  en vadrouille pour découvrir le Grand Palais (qu à 10mn à pieds de notre hôtel). Il fait vraiment très chaud même à 9h du matin, et dress code obligé, on part tous jambes et épaules couvertes pour visiter les temples.

Ouf ! Une bonne surprise : pas de queue pour prendre les tickets ce qui est un coup de chance vu le monde et les km de bus de tourisme garés tout autour du palais. 

L endroit est somptueux, mais la chaleur suffocante, et une foule compacte s’agglutine tout autour de nous. Souvenir de milliers de petits pas, de chinois prenant d interminables selfies et photos aux meilleures endroits. On y reste tout de même 2 h puis rentrons trempés de sueur mais motivés pour  nous rafraîchir dans la piscine. Pour 

L‘après-midi nous partons à 4 cahutés dans un frêle Tuk Tuk qui roule plein gaz vers la maison de 

Jim Thompson. C est un lieu splendide : une authentique maison Thai en teck rouge, entourée d’une multitude de plantes exotiques, de danseurs en tenue traditionnelle, et d objets d art raffinés. C est un bonheur des sens. Malgres tout, la chaleur et la fatigue commencent à me saisir, et je me sens peu à peu défaillir. Heureusement un restaurant climatisé dans l enceinte du parc me permettra de me requinquer, et nous mangeons bien volontiers les délicieux mets de la carte. Certes, les prix sont un peu chers, mais ce fut delicieux !

Ensuite, nous avons poussé la promenade jusqu’à MBK, temple de la consommation à 2 pas de Jim Thompson. C est là que j ai été parée et maquillée par d adorables Lady Boys en princesse Thaï pour une séance photo mémorable. C est affreusement cher, mais c est une expérience unique que je ne regrette pas. Lisa n’a pas tenu à poser avec moi avec un « couscoussier » doré et pointu sur sa tête... ce qui est bien dommage. Quand à Philou : impossible de le convaincre d enfiler une panoplie dorée de roi avec de belles pantoufles de fils d’or aux bouts relevés. Bon je n ai pas de photo numérique dans l immédiat, mais Lisa m’a mitraillée en fraude : théoriquement je devrai pouvoir vous poster une vue de mon formidable déguisement rouge et or et de mes belles breloques.

Et hop là voilà ! Sawasdee Kha


Publié à 16:41, le 5/04/2019, Bangkok
Mots clefs :



Commentaire sans titre

{ 23:08, 6/04/2019 } { Publié par Tapez ici votre soprénom nom ou pseudo }
Trop belle

Commentaire sans titre

{ 13:37, 15/04/2019 } { Publié par Laurence }
Tu es magnifique !!!

{ Page précédente } { Page 5 sur 6 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Mai 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Sites favoris


Rubriques


Derniers articles

Séjour à Chiang Mai
Halte à Sukhothai
Dernière journée pleine à BKK
Bangkok à vélo
Arrivée à Bangkok

Amis